„… une bourse pendante en dehors“: Diderots Hermaphroditen, noch einmal

Autograph Diderots. Quelle: Paris, BnF, nouv.ac.q fr. 13727, fol. 1r (Detail). Gemeinfrei.

Autograph Diderots. Quelle: Paris, BnF, nouv.ac.q fr. 13727, fol. 1r (Detail). Gemeinfrei.

Dass ausgerechnet Diderot, in dessen Encyclopédie die Existenz von Hermaphroditen so grundlegend und einflußreich geleugnet wurde, im Rêve de D’Alambert die Homologie männlicher und weiblicher Genitalien, die sich nur durch ihre „Ausstülpung“ bzw. „Einstülpung“ unterschieden (Galen!), ausführt, ist eine hübsche Pointe. Voilà, hier die entsprechende Passage (der Text folgt der Garnier-Ausgabe nach WikiSource):

Mademoiselle de l’Espinasse: „[…] II me vient une idée bien folle.“
Bordeu: „Quelle?“
Mademoiselle de l’Espinasse: „L’homme n’est peut-être que le monstre de la femme, ou la femme le monstre de l’homme.“
Bordeu: „Cette idée vous serait venue bien plus vite encore, si vous eussiez su que la femme a toutes les parties de l’homme, et que la seule différence qu’il y ait est celle d’une bourse pendante en dehors, ou d’une bourse retournée en dedans ; qu’un fœtus femelle ressemble à s’y tromper à un fœtus mâle ; que la partie qui occasionne l’erreur s’affaisse dans le fœtus femelle à mesure que la bourse intérieure s’étend; qu’elle ne s’oblitère jamais au point de perdre sa première forme; qu’elle garde cette forme en petit ; qu’elle est susceptible des mêmes mouvements ; qu’elle est aussi le mobile de la volupté ; qu’elle a son gland, son prépuce, et qu’on remarque à son extrémité un point qui paraîtrait avoir été l’orifice d’un canal urinaire qui s’est fermé ; qu’il y a dans l’homme, depuis l’anus jusqu’au scrotum, intervalle qu’on appelle le périnée, et du scrotum jusqu’à l’extrémité de la verge, une couture qui semble être la reprise d’une vulve faufilée ; que les femmes qui ont le clitoris excessif ont de la barbe ; que les eunuques n’en ont point, que leurs cuisses se fortifient, que leurs hanches s’évasent, que leurs genoux s’arrondissent, et qu’en perdant l’organisation caractéristique d’un sexe, ils semblent s’en retourner à la conformation caractéristique de l’autre. Ceux d’entre les Arabes que l’équitation habituelle a châtrés perdent la barbe, prennent une voix grêle, s’habillent en femmes, se rangent parmi elles sur les chariots, s’accroupissent pour pisser, et en affectent les mœurs et les usages… Mais nous voilà bien loin de notre objet. Revenons à notre faisceau de filaments animés et vivants.“

 


Christof Rolker

Prof. Dr. Christof Rolker, Historiker an der Universität Bamberg.

More Posts - Website

Christof Rolker

Prof. Dr. Christof Rolker, Historiker an der Universität Bamberg.

Das könnte Dich auch interessieren...

1 Antwort

  1. 08/10/2016

    […] gebrachten Theorie von der Homologie der Genitalien, oder wie es in Diderots Rêve heißt, „une bourse pendante en dehors, ou d’une bourse retournée en dedans„. Im Freitag liest sich das 2106 […]

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.